, La Bouquinerie de L'Argonne
La Bouquinerie de l'Argonne
  Accueil    La bouquinerie    Mes coups de coeur    Rééditions   Recherche ou commande    Nouveautés  
  Les Expositions    Articles de presse    Hans en Argonne    Découvrir l'Argonne    Liens utiles    Contact  
Conférence-Débat : Jean-Christophe Sauvage présentera son dernier livre "Douze destins en Argonne 1914 1918" - à 14h00 - dans la salle des fêtes de Hans - le samedi 24 novembre 2018 ...(Cliquez ici pour voir l'article) ...
 

Monographies des villes et villages de France.

Les Marais de Saint-Gond

La victoire de la Marne.

   par Charles le Goffic


Charles Le Goffic a séjourné près des marais de Saint-Gond moins de deux ans après la bataille qui a bouleversé le cours de la Première Guerre mondiale. Sa rencontre avec les témoins, et en particulier avec l’instituteur qui avait tenu le journal de tout ce qui s’était passé entre le 3 et le 12 septembre, l’a incité à apporter sa contribution au devoir de mémoire. Il raconte bien sûr le cours des événements, évoque les stratégies militaires et la personnalité des chefs d’armée, recrée l’ambiance de ces heures difficiles mais évoque aussi l’histoire des lieux sur lesquels s’est déroulé cet épisode déterminant. La retraite systématique qui s’imposait aux Français aigrissait le tempérament des militaires et aiguisait un patriotisme exaspéré jusqu’à l’injustice. Les marais de Saint-Gond devinrent alors la dernière barrière providentiellement placée sur la route de l’invasion, donnant à cette grande tranchée naturelle de plusieurs kilomètres une fonction historique. La proclamation immortelle de Joffre : « le moment n’est plus de regarder en arrière ; tous les efforts doivent être employés à attaquer et à refouler l’ennemi » remplit tous les cœurs d’une volonté implacable de vaincre. La conscience commune de l’importance décisive de la bataille de la Marne, à tous les échelons de l’armée, de l’humble soldat au plus grand chef « leur fait à tous la même âme : en même temps qu’elle les dispose aux sacrifices nécessaires, elle leur en découvre la noblesse et le sens ». L’action offensive est indispensable à la victoire ; maintenir ses positions prépare implicitement à la défaite. Pendant quatre jours, les hommes vont lutter, obéissant aux ordres d’un chef dont Charles Le Goffic révèle toute la pertinence stratégique. Leur courage et leur loyauté envers leur patrie restent à jamais présents dans la mémoire de quelques survivants, comme ceux qui virent les soldats ployer le genou pour recevoir du caporal Gallard, prêtre-soldat issu de leurs rangs, une suprême absolution, avant de charger au pas de gymnastique et de tomber sous une fusillade infernale. Alors que la bataille de la Marne était pleine d’inconnu et de mystère du côté allemand, elle fut essentiellement, grâce à la détermination de chacun, « la victoire de la Clarté », du côté français.

Prix : 40,00 € 326 pages


Version imprimable de cet article Version imprimable    Version PDF

 
Bouquinerie de l'Argonne
1 rue du Pont d'Argent
51800 Hans
: 03.26.60.29.67